Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De fourrer et tout.

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
fourre-tout
\fuʁ.tu\

fourre-tout \fuʁ.tu\ masculin, singulier et pluriel identiques (orthographe traditionnelle)

  1. (Péjoratif) Débarras, endroit, réel ou virtuel, où s’entassent diverses choses.
    • Cette catégorie est trop large, c’est devenu un véritable fourre-tout.
    • En 1970, ce texte fourre-tout est même détourné pour frapper « Eden, Eden, Eden », roman de Pierre Guyotat sur la guerre d’Algérie. — (Sorj Chalandon, Mission de censure, dans Le Canard enchaîné, 15 mars 2017, page 7)
    • En 1994, un reportage alarmiste, hasardeusement fourre-tout mais prophétiquement intitulé The Coming Anarchy, connut un tel retentissement que le Département d’État américain l’envoya par fax à toutes ses ambassades au sud du Sahara.— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, p. 67)
  2. (En particulier) Sac où s’entassent diverses choses.
    • Le fourre-tout sert à tout ! Sac à lunch, sac pour le sport, sac à chaussures… il a une infinité d’utilisations. (publicité)

Adjectif Modifier

Singulier et pluriel
Masculin
et féminin
fourre-tout
\fuʁ.tu\

fourre-tout \fuʁ.tu\ masculin et féminin identiques, singulier et pluriel identiques (orthographe traditionnelle)

  1. Se dit d’un texte au contenu hétérogène.
    • Une loi fourre-tout.

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier