Voir aussi : fracturé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté au latin fractura, dérivé de frangĕre (« briser »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fracture fractures
\fʁak.tyʁ\

fracture \fʁak.tyʁ\ féminin

  1. Rupture avec effort.
    • Éclisse : petit morceau de bois plat & mince dont on se sert dans le jardinage comme en chirurgie, pour soutenir & garantir des fractures, en assujettissant les branches fêlées, & facilitant leur reprise. — (Panckoucke, Encyclopédie méthodique / Art aratoire et du jardinage, 1802 : « Éclisse »)
    • Une fracture du sol pouvait engloutir ses compagnons et lui. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (Chirurgie) Lésion osseuse consistant en une rupture accompagnée ou non de déplacement des téguments.
    • Un des accidens le plus ordinaires aux cornes, est la fracture. — (François Rozier, Cours complet d’agriculture, 1784 : « Corne »)
    • (Par extension)Il s'agissait des blessés de la catastrophe de chemin de fer de Lothiers. On m'a amené le 6 décembre, dans la matinée, environ cent soixante fractures, presque toutes de jambes et de cuisses. — (Paris chirurgical, Société des Chirurgiens de Paris, 1919, vol.11, p.171)
    • Après ma fracture du bassin, et au terme d'une rééducation peu satisfaisante chez le kiné, je suis allée chez une fasciathérapeute : […]. — (Florence Emptaz, Fête des mères, Stock, 2009)
    • Le LBD provoque des fractures, des hématomes et des contusions (pulmonaires, osseuses, cérébrales). Il arrache des joues et éborgne. Il a occasionné des comas de quelques jours à un mois. — (Poupin, Perrine. « Prendre soin des manifestants. Les street-medics dans le mouvement des Gilets jaunes », Techniques & Culture, vol. 74, no. 2, 2020, pp. 160-173.)
  3. (Figuré) Division au sein du corps social jugée anormale.
    • Depuis quelques mois, certains responsables politiques s’entichent d’un nouvel intellectuel, qui ausculte, lui aussi, les fractures des sociétés occidentales : David Goodhart, auteur de The road to somewhere (Penguin Books Ltd, 2017, non traduit). — (Olivier Faye, Abel Mestre, Cédric Pietralunga, Astrid de Villaines et Lucie Soullier, Convalescents, les partis politiques en quête de nouvelles idées, Le Monde. Mis en ligne le 23 août 2018)
    • Et ce qui m’inquiète le plus, c’est que toutes les polémiques actuelles ne polarisent la société au point de créer une fracture qui, au bout du compte, nuirait grandement aux minorités. — (Murielle Chatelier, J’ai une peau noire et je rejette le concept de racisme systémique, Le Journal de Québec, 25 février 2021)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe fracturer
Indicatif Présent je fracture
il/elle/on fracture
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je fracture
qu’il/elle/on fracture
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
fracture

fracture \fʁak.tyʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de fracturer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de fracturer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de fracturer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de fracturer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de fracturer.

PrononciationModifier


ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • fracture sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin fractura, dérivé de frango (« briser »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fracture
\ˈfɹæk.tʃə(ɹ)\
fractures
\ˈfɹæk.tʃə(ɹ)z\

fracture \ˈfɹæk.tʃə(ɹ)\

  1. (Chirurgie) Fracture.
    • The site of fracture was bleedy.
      L’emplacement de la fracture était recouvert de sang.

PrononciationModifier