franco-conformité

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

 Dérivé de conformité avec le préfixe franco-

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
franco-conformité franco-conformités
\fʁɑ̃.ko.kɔ̃.foʁ.mi.te\

franco-conformité \fʁɑ̃.ko.kɔ̃.foʁ.mi.te\ féminin

  1. (Canada) Prééminence de la langue française et de l'héritage français.
    • Si cette recommandation débouche sur des changements au sein du système scolaire et dans le fonctionnement des écoles, le résultat en serait un de multiculturalisme civique, sinon on pourrait bien retourner à une forme de franco-conformité avec une définition assez étroite d'une francophonie limitée au français standard. — (Wilfrid Denis, « Commission sur l’inclusion dans la communauté fransaskoise : de la minorité à la citoyenneté ». Une réflexion sur le cadre idéologique, Revue du Nouvel-Ontario, Inclusion, identité et vitalité : repenser la participation à la francophonie canadienne, n° 35-36, 2010–2011, p.32.)
    • Les deux sociétés se rejoignaient d’autant plus que le virage de la CECM dans les années 1970 vers la « franco-conformité », c’est-à-dire que l’enseignement en français était devenu obligatoire pour les Néo-Canadiens, démontre qu’il s’agissait plutôt d’une institution en accord avec l’ensemble des sociétés nord-américaines. — (Jocelyne Murray Compte-rendu, Historical Studies in Education / Revue d’histoire de l’éducation 29, 1, Spring / printemps 2017, p.120)
    • En même temps, on doit exiger la protection de tous les droits humains, civils, linguistiques et culturels de toutes les minorités ethnoculturelles du Québec qui se trouvent face à une politique de franco-conformité. — (Yuriy Weretelnyk, Transcription du comité, Assemblée législative de l’Ontario, 1 mars 1991.)

TraductionsModifier