FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1) Du latin frangere (« briser »).
(2) Du latin fremere (« murmurer, frémir »).
(3) Du latin frangere (« briser »).

Verbe Modifier

freindre \fʁɛ̃dʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Archaïsme) Briser, casser.
    • Charles le roi, notre empereur le Magne,
      Sept ans tout pleins a été en Espagne.
      Jusqu’en la mer conquit la terre (h)autaine ;
      N’y a château qui devant Charles reste,
      Mur ni cité n’y est resté à freindre
      Fors Saragosse, qu’est en une montagne.
      — (La Chanson de Roland)
  2. (Archaïsme) Frémir, frissonner.
  3. (Agriculture) Diminuer de volume, en parlant des céréales en silo.

PrononciationModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du verbe latin frangere.

Verbe Modifier

freindre transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Variante orthographique de fraindre.

RéférencesModifier