FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin friabilis, dérivé de frio (« effriter »). Le terme en mathématique est proposé par Jacques Balazard.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
friable friables
\fʁi.jabl\

friable \fʁi.jabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut aisément être réduit en poudre.
    • Le marbre des guéridons portait aux angles des cassures où il apparaissait plus blanc, d’un grain serré, friable. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Le sel est friable.
    • Les pierres calcinées sont friables.
  2. (Figuré) Qui paraît cassant ou fragile.
    • L’attitude qu’avait prise la jeune femme l’y aida. Elle avait infléchi vers lui ses épaules nues et friables, son cou fragile, innocent, désarmé. — (Joseph Kessel, L’équipage, Gallimard, 1969, page 188)
  3. (Médecine) Tissu qui a perdu sa cohésion et s’écrase facilement.
  4. (Mathématiques) Se dit d’un nombre entier dont tous les diviseurs premiers sont petits, par rapport à une borne donnée.
    • 720 est un nombre 5-friable.
    • Entier friable.

SynonymesModifier

  • En mathématiques : lisse.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin friabilis, dérivé de frio (« effriter »).

Adjectif Modifier

friable \ˈfɹaɪəbl̩\

  1. Friable, cassant.
    • Spiders had woven their vague trapezes between the friable heads of dead peonies in enormous glass jars streaked with tide marks where the water had evaporated long ago. — (Angela Carter, The Passion of New Eve, 1977)

SynonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « friable [Prononciation ?] »

RéférencesModifier

  • Cet article utilise des informations de l’article du Wiktionnaire en anglais, sous licence CC BY-SA 3.0 : friable.