friandise

Voir aussi : friandisé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De friand, avec le suffixe -ise.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
friandise friandises
\fʁi.jɑ̃.diz\

friandise \fʁi.jɑ̃.diz\ féminin

  1. Confiserie ou pâtisserie de petite taille.
    • Après avoir feuilleté l’album de classe, les DDEN, qui soutiennent ces projets dits « verts », ont remis des livres, un diplôme de jeunes jardiniers à la classe et des friandises. — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 9 juillet 2022, page 18)
    • Il mettait de côté, pour les lui offrir, les friandises que parfois on lui donnait : un gâteau de seigle. — (Out-el-Kouloub, « Zariffa », dans Trois Contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Les deux vaches, menées d’abord par la plus jeune des deux filles le long des routes, s’échappaient la plupart du temps dans les prés des Aigues ; mais comme au moindre délit trop flagrant pour que le garde se dispensât de le constater, les enfants étaient battus ou privés de quelque friandise, ils avaient acquis une habileté singulière pour entendre les pas ennemis, et presque jamais le garde champêtre ou le garde des Aigues ne les surprenaient en faute. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre troisième)
  2. (Par extension) Morceau fin et délicat.
    • Outre les produits indiqués, il y avait là une foule de friandises venues de l’étranger, et une grande quantité de pâtisseries de luxe. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • C’était des cœurs à chair épaisse, trop sucrée, du prime-fruit, de la friandise pour enfants. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 16)
    • Entre le pouce et l’index, le gras d’un jambon de qualité fond presque instantanément. On respire d’abord le parfum envoûtant de cette friandise, avant de la laisser libérer en bouche des saveurs allant de la noisette à l’oxydation délicate du rancio, en passant par le voluptueux umami, cher aux Japonais. — (Stéphane Davet, Le « pata negra », ce petit miracle gustatif, Le Monde. Mis en ligne le 12 mars 2020)
  3. (Par extension) Gourmandise, goût pour les bons morceaux.
    • N’ayant guère dîné, je me suis mis à table affamé comme ma nièce, dont la friandise était sublime. — (Giacomo Casanova, Histoire de ma vie, Tome II, La Pléiade, 2015, page 819)
  4. (Sens figuré) (Par analogie) Personne ou chose agréable, au sens physique du terme.
    • J’étais quoi pour lui ? Une friandise ? Une parenthèse ? Un foyer d’accueil ouvert H24 pour obsédé sexuel ? — (Cécile Krug, Parler ne fait pas cuire le riz, Flammarion, 2017, chapitre 2)

SynonymesModifier

HyponymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe friandiser
Indicatif Présent je friandise
il/elle/on friandise
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je friandise
qu’il/elle/on friandise
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
friandise

friandise \fʁi.jɑ̃.diz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de friandiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de friandiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de friandiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de friandiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de friandiser.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • friandise sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français.

Nom commun Modifier

Pluriel
friandises

friandise \Prononciation ?\ féminin

  1. (Gallicisme) friandise
    • (Sens figuré) de friandise van DSK gaat in de tegenaanval : la friandise de DSK contre-attaque

SynonymesModifier