Étymologie

modifier
→ voir fripon.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
fripouille fripouilles
\fʁi.puj\

fripouille \fʁi.puj\ féminin

  1. (Injurieux) Personne malhonnête, escroc.
    • La société existe. Elle veut vivre. Donc elle réagit. Supposez qu’elle ne se défende pas : elle serait en quelques heures la proie d’innombrables fripouilles… Tout s’écroulerait. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Papa relut la lettre, mot à mot. Il disait, avec un sourire vert : « Les fripouilles, les fripouilles ! Nous vivons environnés de fripouilles. C’est extraordinaire ! » — (Georges Duhamel, Le Notaire du Havre, 1933, réédition Folio, pages 160-161)
    • Vos bandits sont des crapules, de la basse fripouille. Les nôtres sont d’honnêtes gens. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Mais ne nous voilons pas la face : Rebaudengo était une fripouille et, si je pense à tout ce que j'ai fait après, j'ai l'impression de n'avoir fait des fripouilleries qu'à des fripouilles. — (Umberto Eco, Le cimetière de Prague, traduit de l'italien par Jean-Noël Schifano, éd. Grasset, 2011, chapitre 6)
  2. Personne malicieuse ou espiègle.
    • De Ricco la fripouille à Zeppo le clown blanc
      Combien y a-t-il de clowns qui sont devenus déments ?
      — (Bérurier Noir, Deux Clowns, sur l’album Souvent fauché, toujours marteau, 1989)
    • — Mais qu'est-ce que je vous aime, mes fripouilles ! — (Sorj Chalandon, L'Enragé, Grasset, 2023, page 286)

Dérivés

modifier
  Ce mot féminin n’a pas de masculin correspondant, et il peut désigner des hommes.

Synonymes

modifier
Personne abjecte

→ voir salaud et escroc

Traductions

modifier

Prononciation

modifier