FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1160) Du latin populaire *frŭmentum, en latin classique frūmentum.
(1121-34) furment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
froment froments
\fʁɔ.mɑ̃\

froment \fʁɔ.mɑ̃\ masculin

  1. (Agriculture) (Vieilli) Blé tendre. — Note : Se dit tant de la plante en culture que du grain récolté.
    • En m'envoyant mon froment, M. Renard me fit observer que je semais beaucoup trop tôt, que ce froment devait se semer après la récolte des betteraves en décembre, et qu'il fallait semer épais, à raison de 2 hectol. 1/2 à l'hectare, de façon que tous les pieds montassent en épi ensemble sans taller. — (Journal d'agriculture pratique, vol. 1, Librairie agricole de la maison rustique, 1899, page 718)
    • Des mortifications, des jeûnes les purifient. Ni froment, ni huile.. — (Émile Zola, Le Rêve, Georges Charpentier et Cie, Paris, 1888)
  2. (Suisse) Toute céréale à paille.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • froment sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

froment \Prononciation ?\

  1. Troisième personne du pluriel de l’imparfait de l’indicatif du verbe fromañ/fromiñ.

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin populaire *frŭmentum, en latin classique frūmentum.

Nom commun Modifier

froment \Prononciation ?\ masculin

  1. Froment (blé).