frotteurisme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De frotteur avec le suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
frotteurisme frotteurismes
\fʁɔ.tœ.ʁism\

frotteurisme \fʁɔ.tœ.ʁism\ masculin

  1. (Psychologie) Paraphilie consistant à rechercher le contact physique en se frottant à des personnes principalement non consentantes, dans des endroits publics, et dans le but d’en retirer une jouissance d’ordre plus ou moins sexuelle.
    • Il semble pourtant plus logique de mettre dans le même groupe des déviations de but la coprophilie, le sadisme et le frotteurisme, et dans le groupe des déviations d’objet l’homosexualité et l’inceste, comme le fait Clifford Allen. — (Jeanne Calo, La création de la femme chez Michelet, Éditions Nizet, 1975, p. 359)
    • Selon Freund, Seto et Kuban (1997) et Horley (2001), le frotteurisme est une préférence pour les activités érotiques où l’individu frotte son pénis contre une personne inconnue et non consentante. — (Franca Cortoni, Thierry H. Pham, Traité de l’agression sexuelle: Théories explicatives, évaluation et traitement des agresseurs sexuels, 2017)
    • Une rame de métro bondée est un cadre typique du frotteurisme dans lequel une personne tire avantage de la proximité physique forcée avec des étrangers pour se stimuler sexuellement. — (Dysfonctions sexuelles, troubles paraphiliques et dystrophie de genre, chap. 10 de Psychopathologie : une approche intégrative, par David H. Barlow & Vincent Mark Durand, traduit de l'anglais (États-Unis) par Michel Gottschalk, Éditions De Boeck supérieur, 2016, p. 377)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier