FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1285) Apparaît avec le sens de « personne qui prend soin des fruits (pour son seigneur) ». L’adjectif date de 1519. De fruit et -ier.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin fruitier
\fʁɥi.tje\
fruitiers
\fʁɥi.tje\
Féminin fruitière
\fʁɥi.tjɛʁ\
fruitières
\fʁɥi.tjɛʁ\

fruitier \fʁɥi.tje\

  1. Qui porte des fruits ; qui concerne les fruits.
    • Un arbre fruitier, est un arbre qui porte des fruits bons à manger. — (Antoine Furetière, Basnage de Beauval, Brutel de la Rivière, Dictionnaire universel, tome second, La Haye, 1725)
    • M. Nallet est un de ces hommes entièrement dévoués à l’arboriculture fruitière et qui met son jardin et les résultats de ses expériences à la disposition de tout le monde. — (Frédéric Burvenich et Hubert-J. Van Hulle, Excursion arboricole et pomologique à l’exposition universelle et aux environs de Paris, 1868)
    • Après avoir considéré le jardin potager comme distinct des autres parties en culture, je traiterai du jardin fruitier dans un chapitre particulier et je donnerai quelques détails sur sa disposition, parce qu’elle importe beaucoup à sa production. — (Frédéric Gérard, Nouvelle Flore usuelle et médicale, volume 1, 1856, page 289)
    • On ne dispose d’informations détaillées sur la production fruitière que pour quelques espèces seulement. — (Jean-Marc Boffa, Les Parcs agroforestiers en Afrique subsaharienne, FAO, 2000, page 177)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   fruitier figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : beurre.

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
fruitier fruitiers
\fʁɥi.tje\

fruitier \fʁɥi.tje\ masculin (pour une femme, on dit : fruitière)

  1. Celui qui fait le commerce au détail des fruits, du fromage et du beurre.
    • Il s’est fait fruitier. — (Dictionnaire de l’Académie françoise, tome premier, Bossange et Masson, Imprimeurs-Libraires, Paris, 1814)
    • À propos, Augustine, mon rez-de-chaussée est loué ; je viens d’en recevoir la nouvelle ; il est loué à un fruitier. — (Eugène Labiche, L’Article 960 ou la Donation, scène 8, 1839)
    • M. Tom Smallways était fruitier de son état et jardinier par vocation, et Jessica, sa modeste épouse, vaquait aux soins de la boutique. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 6 de l’édition de 1921)
  2. (Suisse) Artisan chargé de la fabrication du gruyère.
    • fruitier, c’est l’homme qui, dans les montagnes de la Suisse, est chargé de la fabrication des fromages dits de Gruyère. — (Alexandre-Henri Tessier, ‎André Thouin, ‎Auguste-Denis Fougeroux de Bondaroy, Encyclopédie méthodique : Agriculture, tome 4, H. Agasse, Imprimeur-Libraire, Paris, 1796)

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
fruitier fruitiers
\fʁɥi.tje\

fruitier \fʁɥi.tje\ masculin

  1. Lieu où l’on conserve les fruits pendant l’hiver.
    • Au-dessus de ces constructions légères, on avait ménagé des greniers, un fruitier et une chambre de domestique. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre treizième)
    • Pour compléter la disposition du fruitier, il faut en faire boiser les murs ou les couvrir de paillassons ou de nattes, afin d'empêcher la température intérieure de s'équilibrer avec celle de l'extérieur; en un mot, l'entourer de corps mauvais conducteurs du calorique pour en prévenir la déperdition. — (Frédéric Gérard, Nouvelle flore usuelle et médicale, chap. 14 : Du fruitier, vol. 1, Paris, chez l'éditeur & chez Firmin Didot frères, 1856, page 304)
  2. Jardin à fruits.
    • En ce dernier sens, on dit aussi absolument et substantivement, Un fruitier, pour, Un jardin rempli uniquement d’arbres à fruits. — (Dictionnaire de l’Académie françoise, tome premier, Bossange et Masson, Imprimeurs-Libraires, Paris, 1814)
  3. (Par ellipse) Arbre fruitier.
    • Un fruitier nain, un fruitier en espalier, à plein vent. — (Antoine Furetière, Basnage de Beauval, Brutel de la Rivière, Dictionnaire universel, tome second, La Haye, 1725)
    • Il existe plusieurs voies pour la multiplication des fruitiers […] — (Fondements théoriques et pratiques de la culture des tissus végétaux, FAO, 1992, page 145)

SynonymesModifier

lieu où l’on conserve les fruits pendant l’hiver

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • fruitier sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

Forme d’adjectif Modifier

Nature Forme
Positif fruity
Comparatif fruitier
Superlatif fruitiest

fruitier

  1. Comparatif de fruity.

PrononciationModifier

Ancien occitanModifier

Adjectif Modifier

fruitier masculin

  1. Variante de fruchier.

RéférencesModifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage