LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *bʰrūg-[1]. Apparenté à l'allemand brauchen.
Le Dictionnaire étymologique latin explique au sujet de ce verbe :
Fruor est pour *frugvor → voir struo au sujet de la chute de la gutturale laquelle est restée dans les dérivés les plus anciens, comme frugi, frux. Elle manque dans les formes plus modernes, telles que fruitus, fruiturus, etc. On trouve en ancien latin fruor transitif avec l’accusatif. Fructus est primitivement un substantif abstrait (→ voir ductus et raptus) signifiant « jouissance ». Mais il a pris ensuite l’acception concrète de « récolte, fruit ». Une restriction de sens analogue s’observe pour frumentum. Frugi est le datif, ou peut-être le génitif avec perte de l’s final, de frux : servus frugi est un esclave « de rapport », homo frugi s'oppose à homo nihili, homo nequam. Il s’est dit ensuite, en général, dans le sens de « économe, honnête, rangé ». De là frugalis, qui a les mêmes sens que frugi. À côté de fruor, il s’est conservé des traces d'une autre conjugaison → voir fruniscor.

Verbe Modifier

frŭor, infinitif : frŭi, parfait : frŭĭtus sum ou fructus sum \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. User de, faire usage de.
    • aliqua re frui et uti — (Cicéron)
      user et jouir des biens.
  2. Jouir de, profiter de.
    • aliquo frui
      jouir de la présence de quelqu'un, fréquenter quelqu'un, voir quelqu'un.
  3. Avoir l'usufruit, avoir en usufruit.
    • agrum Campanum fruendum locare — (Live)
      mettre en location les terres de Capoue.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Le parfait fait aussi fructus sum.

DérivésModifier

RéférencesModifier