FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin fulgurare (« lancer des éclairs »).

Verbe Modifier

fulgurer \fyl.ɡy.ʁe\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Intransitif) (Médecine) Causer un accident par l’action de la foudre.
  2. (Figuré) Briller avec l'éclat et la rapidité de la foudre.
    • Les éclairs fulguraient dans le ciel chargé de nuages pansus.
  3. (Figuré) Briller.
    • Au cimetière, le poilu de granit bleu fulgure au soleil. — ( Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 94.)
  4. (Par extension) (Figuré) (pour une pensée, une idée, une réflexion, une envie ) Jaillir, se révéler soudainement.
    • Le désir fulgura dans leurs yeux.
    • Dans ma tête recouverte d’épines, des éclats de souvenirs fulgurent : une cour d’école, où, enfant, la victime s’initiait aux pitreries ; un coin de classe où l’instituteur le coiffait d’une couronne en papier surmontée de deux oreilles d’âne ; les planches d’une scène rudimentaire sur lesquelles il s’apprêtait à conquérir le cœur des gens, [...] — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 91)
    • Peu importe, en vérité, que les différents temps s'emmêlent, comme dans les rêves, et ce n'est pas la cohérence narrative qui compte, mais plutôt la délivrance du sens profond, qui fulgure comme un éclair dans l'affrontement des deux figures, — (Manuel Jover,- La danse de Salomé- Journal La Croix, page 15, 21 mars 2015)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

ParonymesModifier

PrononciationModifier