Français modifier

Étymologie modifier

Composé de fumée et terre, attesté au début du XIIIe siècle sous la forme fumus terrae, (« fumée de la terre ») en latin médiéval, parce que le suc de cette plante ferait pleurer les yeux comme la fumée.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
fumeterre fumeterres
\fym(ə).tɛʁ\
 
Fumeterre des murs (Fumaria muralis)

fumeterre \fym(ə).tɛʁ\ féminin

  1. (Botanique) Fumariacée à suc amer, employée en médecine comme tonique, il en existe une bonne soixantaine d'espèces différentes.
    • La fumeterre officinale (Fumaria officinalis, L.) a des vertus dépuratives sur les reins, la vésicule biliaire et le foie.

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • fumeterre sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références modifier