BretonModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté puro
Adoucissante buro
Spirante furo

furo \ˈf̬yːro\

  1. Forme mutée de puro par spirantisation (p > f).

AnagrammesModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du latin furo dont est issu hurón.

Adjectif Modifier

Genre Singulier Pluriel
Masculin furo
\Prononciation ?\
furos
\Prononciation ?\
Féminin fura
\Prononciation ?\
furas
\Prononciation ?\

furo \Prononciation ?\

  1. Fugitif.
  2. Fier.
  3. Sauvage, non apprivoisé.

SynonymesModifier

RéférencesModifier

  • « furo », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

Du latin furo (« furet »).

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif furo
\ˈfu.ro\
furoj
\ˈfu.roj\
Accusatif furon
\ˈfu.ron\
furojn
\ˈfu.rojn\

furo \ˈfu.ro\

  1. Furet.

DérivésModifier

HyponymesModifier

MéronymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • Furo sur l’encyclopédie Wikipédia (en espéranto)  

IdoModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais fur.

Nom commun Modifier

furo \ˈfu.rɔ\

  1. Fourrure.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe) Plutôt qu’apparenté à fera (« bête sauvage ») et ferox (« féroce »)[1], rapprochement fondé sur une analogie de sens, de l’indo-européen commun *dheu̯es[2] (« souffler »). Il a pu se dire de façon très concrète d'un vent qui souffle fortement, d'un orage qui fait fureur. Très tôt, il a pris un sens religieux, les Aryens honorant le dieu du ciel et des orages Deus Pater (→ voir Juppiter), et pratiquant le rituel de crémation, croyant que l’esprit du défunt (→ voir anima et spiritus, « souffle ») rejoignait le Ciel dans les volutes du bûcher funéraire.
Les adjectifs fuscus, furvus (« sombre, obscur »), sont à rattacher à ce radical indo-européen et ont qualifié, au départ, les ciels orageux.
À cet étymon, se rattache le grec θεός, theós (« dieu »), les mots latins issus du grec Thyas (« bacchante » → voir furia), thiasus (« danse en l'honneur de Bacchus »), thyrsus (« thyrse, attribut de Bacchus »), tūs, thūs (« encens [fumée qui monte vers le Ciel] »), entheus (« enthousiaste ») ; les mots sabins (ou étrusques) Fĕbrŭus (« Dieu étrusque apparenté à Pluton »), februum (« purification ») sont également apparentés à ce radical, d’où Fĕbrŭālis (« qui purifie [épithète de Junon] »), et Fĕbrŭārĭus (« février [mois de la purification] »), ainsi que fērālis (« qui a rapport aux dieux mânes », « funèbre », « lugubre, funeste ») ; le mot gaulois dusĭus (« esprit malfaisant, lutin »).
(Furet) Dérivé de fur avec le suffixe -o.

Verbe Modifier

fŭro, infinitif : fŭrĕre \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Être hors de soi, être en délire, insensé.
  2. Être inspiré.
  3. Être en furie, être furieux, être irrité
  4. Être violent, impétueux, se déchaîner.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif furo furonēs
Vocatif furo furonēs
Accusatif furonem furonēs
Génitif furonis furonum
Datif furonī furonibus
Ablatif furonĕ furonibus

furo \Prononciation ?\ masculin

  1. (Zoologie) Furet.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. « furo », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage

PortugaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de furar (« forer, percer »).

Nom commun Modifier

furo masculin

  1. Trou.

SynonymesModifier

RomancheModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de furer. Forme et orthographe du dialecte puter.

Adjectif Modifier

furo \Prononciation ?\ masculin

  1. Troué.

Forme de verbe Modifier

furo \Prononciation ?\ masculin

  1. Participe passé masculin singulier de furer.