fusionner

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dénominal de fusion, apparenté à fondre.

Verbe Modifier

fusionner \fy.zjɔ.ne\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Opérer une fusion entre des partis, entre des sociétés industrielles ou commerciales, etc.
    • De même que les duchés de France, jadis indépendants, durent se fusionner en une nation, de même à présent les nations auraient dû s’adapter à une fusion plus vaste, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 120 de l’éd. de 1921)
  2. (Intransitif) Subir une opération de fusion.
    • En 1793, Villers et Semeuse furent érigés en deux commune distinctes, lesquelles fusionnèrent en 1828 sous le nom de Villers-Semeuse. — (Répertoire numérique détaillé des registres paroissiaux et d'état civil: (XVIe siècle - 1900 env.) ; sous-séries 2 E, 2 Mi-EC, 5 Mi, E dépôt E, volume 2, sous la direction de Jean-Claude Robert, Conseil Général des Ardennes, 1992, p. 650)
    • Les communes bruxelloises sont fières comme Artaban de ne pas avoir fusionné. Une fusion, ce serait une atteinte autoritaire à la démocratie communale, qui existe depuis des siècles dans nos contrées. — (Geert Van Istendael, Le labyrinthe belge, Le Castor Astral, 2004, page 149)
  3. (Informatique) Réunir en un seul ensemble les éléments de plusieurs ensembles rangés suivant les mêmes critères.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier