Voir aussi : fussé, fussè

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin, lui-même issu du proto-indo-européen *bʰuH- (« devenir »), apparenté à l’anglais be et au russe быть, byt’. Cette forme dénote une supplétion car son étymologie est distincte de celle de être.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe être
Subjonctif Présent
Imparfait que je fusse

fusse \fys\

  1. Première personne du singulier de l’imparfait du subjonctif de être.
    • Puisqu’il existe une responsabilité d’outre-tombe, faites-nous connaître sa forme. Irons-nous en paradis, en enfer, en purgatoire, ou éprouverons-nous quelqu’une des transformations avilissantes ou glorifiantes dont il est parlé dans d’autres religions ? Pour connaître la forme de la responsabilité d’outre-tombe, il faudrait que je reconnusse les formes ou du moins quelques-unes des formes que Dieu peut donner à sa volonté en dehors de ce monde, c’est-à-dire que je fusse plus qu’un homme, et alors vous ne me comprendriez pas. — (Hippolyte Dumas de Lamarche, La Politique et les religions : Études d’un journaliste, Pagnerre, Libraire-Éditeur, Paris, 1859)
    • Comme il m’eût fallu remonter le courant au moins pendant cinq cents mètres avant de trouver un point libre d’herbes et de joncs où je pusse prendre pied, il y avait pour moi neuf chances sur dix de ne pouvoir me diriger dans ce brouillard et de me noyer, quelque bon nageur que je fusse. — (Guy de Maupassant , Sur l’eau, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 81.)
    • Si mes origines eussent été moins disgraciées selon le monde, je ne fusse point entré, je n’eusse point persévéré dans cette royale voie de la vie selon l’esprit, à laquelle un vœu nazaréen m’attacha dès mon enfance. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, pages 209-210.)
    • J’ai couru parce qu’il fallait que je fusse en nage pour donner à ma mère l’occasion de me rappeler. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 206.)
    • Jésuite Gabriel : - Ainsi donc, vous avez tué votre frère. Mais… en duel ! Ce qui n’est pas enfreindre la loi.
      Capitaine Mendoza : - …
      Jésuite Gabriel : - Serait-ce le repentir ?
      Capitaine Mendoza : - Va-t’en… curé.
      Jésuite Gabriel : Préféreriez-vous que je fusse le bourreau… pour mieux vous anéantir ?
      — (Mission (film), écrit par Robert Bolt)
  2. Graphie erronée de fût-ce.
    • En cas de départ imprévu, les deux cameramen qui pistaient Derek vingt-quatre heures sur vingt-quatre avaient pour instruction de ne pas le perdre, quoi qu’il arrive, fusse au bout du monde. — (Lolita Pille, Bubble gum, Bernard Grasset, Paris, 2004, ISBN 2-246-64411-9, ch. XX, p. 333)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier