Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De gélatine avec le suffixe -eux.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin gélatineux
\ʒe.la.ti.nø\
Féminin gélatineuse
\ʒe.la.ti.nøz\
gélatineuses
\ʒe.la.ti.nøz\

gélatineux \ʒe.la.ti.nø\

  1. Qui est de la nature de la gélatine.
    • Thunherg présume que cette dernière en tire les matériaux d'espèces de fucus, notamment du fucus bursa, qui, suivant lui, est aussi gélatineux que la substance même des nids d'hirondelle. — (Jöns Jacob Berzelius, Traité de chimie, t.3, édition refondue par ‎Jean-Benoit Valerius, Bruxelles, Adolphe Wahlen & Cie 1839, p.804)
    • Vers le mois de mars ou d'avril, on procède au collage avec du blanc d'œuf ; cette substance a la propriété de former, avec le tannin et une partie des principes colorants, un composé gélatineux qui entraîne, en se coagulant, les matières en suspension dans le vin. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 135)
    • On emploie comme matière première soit les déchets de soie naturelle […], soit la substance gélatineuse contenue dans le gros intestin du ver à soie. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

TraductionsModifier

RéférencesModifier