Français modifier

Étymologie modifier

(Adjectif) (1519) Du latin generator.
(Nom commun) (1857) (Par ellipse) D’appareil générateur.

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin générateur
\ʒe.ne.ʁa.tœʁ\

générateurs
\ʒe.ne.ʁa.tœʁ\
Féminin génératrice
\ʒe.ne.ʁa.tʁis\
génératrices
\ʒe.ne.ʁa.tʁis\

générateur \ʒe.ne.ʁa.tœʁ\

  1. Qui sert à engendrer.
    • Organes générateurs.
  2. (Par analogie) D’où découlent un certain nombre de conséquences.
    • Les anciens avaient justement montré le rôle de l’organisme vivant comme cause génératrice des maladies, les éléments extérieurs en étant les causes provocatrices. — (Joseph Grasset, Traité élémentaire de physiopathologie clinique, tome 2, Éditions Coulet, 1911, page 13)
  3. (Par extension) (Plus généralement) Qui produit.
  4. (Géométrie) Qualifie le polygone dont la révolution autour d’un de ses côtés forme un solide.
    • Rectangle, triangle générateur.
  5. (Géométrie) (Par extension) Qualifie la ligne formant l’axe autour duquel se fait cette révolution.
    • Ligne génératrice d’une surface.

Antonymes modifier

Traductions modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
générateur générateurs
\ʒe.ne.ʁa.tœʁ\

générateur \ʒe.ne.ʁa.tœʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Géniteur.
    • Ces principes posés, on peut sans s’éloigner de la vérité, considérer la formation du fœtus comme le résultat de deux forces émanées de chaque générateur. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
  2. Tout appareil produisant de la vapeur, de l’électricité ou quelque autre produit.
    • Un groupe de trois générateurs dont un fournit la vapeur nécessaire au réchauffage de l’air dans les locomoteurs et dont les deux autres alimentent le chauffage de la gare et la bouillotterie pour le chauffage des trains. — (Revue générale des chemins de fer, éd. Dunod, 1900, vol. 23, part. 2, page 534)
    • (Électricité) Quelle ne fut pas notre malchance: le générateur de notre poste, qui est escamotable, […], lorsqu’il n’est pas nécessaire de recharger les accumulateurs, se coinça sur son rail de sortie : […].
      Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930
    • Un générateur hydroélectrique produit un courant alternatif à tension adaptée à sa puissance. Sur les petites productions, il peut s'agir du 220V monophasé mais plus souvent du triphasé 380 V. — (Pierre Lavy, Mini-centrales hydroélectriques, Éditions Eyrolles, 2011, page 96)
  3. (Informatique) Logiciel permettant de produire quelque objet informatique à partir d’instructions ou de descriptions sommaires.
    • Générateur de programme.

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

Références modifier