générosité

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin generositas.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
générosité générosités
\ʒe.ne.ʁɔ.zi.te\

générosité \ʒe.ne.ʁɔ.zi.te\ féminin

  1. Disposition à donner plus qu’on n’est tenu de donner et à recevoir moins qu’on pourrait réclamer.
    • Sa générosité n'est pas faiblesse ; son obligeance ne dépasse pas les obligations normales et naturelles ; aucune arrière-pensée en son comportement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • À son hypocrite travail d’approche, n’avaient répondu que des demi-promesses et de menues privautés, en échange de gestes de générosité financière d’importance croissante. — (Bernard de Fligny, Le tiercé de la mort, Librairie des Champs-Élysées, 1981, chapitre I)
  2. (Par extension) Noblesse, élévation de sentiments.
    • Au début de son pontificat, il s'était, il est vrai, montré bienveillant, moins par générosité naturelle, que dans le dessein de favoriser la conversion des juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. (Par extension) Actes de générosité.
    • Faire des générosités.

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier