FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du mot génome.

Nom commun Modifier

Singulare tantum
génomique
\ʒe.no.mik\

génomique \ʒe.no.mik\ féminin au singulier uniquement

  1. (Génétique) Branche de la génétique qui étudie les génomes.
    • L’émergence de nouvelles disciplines comme la génomique ainsi que le développement de la biochimie résultent de la connaissance du rôle des molécules qui composent les êtres vivants sur leurs propriétés.— (Suzanne Mériaux, Science et poésie, L’Harmattan, p. 31)
    • Elle peut être divisée en de nombreuses sous-disciplines, dont la génomique structurale, la génomique fonctionnelle et la génomique comparative. — (J. P. Harley, D. A. Klein, L. M. Prescott, Microbiologie, page 383, éditeur De Boeck Supérieur, 2010)

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
génomique génomiques
\ʒe.no.mik\

génomique \ʒe.no.mik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a un rapport avec le génome.
    • Le phénomène dit « d’empreinte génomique », découvert en 1984 par Azim Surani à Cambridge, constitue une autre façon de violer les lois de Mendel. — (Dominique Campion, Programmation génétique, comportements et cognition en psychiatrie, page 407, éditeur Doin, 2006)
    • Yavem était une célébrité dans son domaine. Il s'était spécialisé dans la différenciation génomique des membres d'une même famille. Ses recherches avaient permis d'établir une base génétique pour un certain nombre de maladies. On évoquait souvent son nom dans la liste des nobélisables potentiels. — (Scott Turow, Identique, traduit de l'anglais (États-Unis) par Antoine Chainas, Éditions Jean-Claude Lattès, 2014, chapitre 8)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

    • France (Île-de-France) : écouter « génomique [ʒe.no.mik] »

Voir aussiModifier

RéférencesModifier