Voir aussi : gainier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom) (XIIIe siècle) De gaîne.
(Botanique) (1587) De gaîne.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
gaînier gaîniers
\ɡɛ.nje\

gaînier \ɡɛ.nje\ masculin (pour une femme on dit : gaînière)

  1. Graphie désuète de gainier : celui, celle qui fabrique ou vend des gaines (gaînes), des étuis.
    • GAÎNIER (Technologie). On nomme gaînier l’ouvrier qui fait des boîtes, des écritoires, des écrins, des étuis de différentes espèces, des fourreaux d’épées, de sabres, des petits coffres, des portefeuilles, des étuis de couteaux de table qu’on nomme gaînes, d’où ils ont pris le nom de gaînier. Ils font aussi des flacons, des bouteilles, et d’autres ouvrages de cette nature en cuir bouilli. — (Dictionnaire technologique, ou Nouveau Dictionnaire universel des arts et métiers, tome dixième, Thomine, Libraire, Paris, 1827)
    • Le chagrin est fort ancien ! Aujourd’hui les gaîniers préfèrent se servir de galuchat. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)

Variantes orthographiquesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
gaînier gaîniers
\ɡɛ.nje\

gaînier \ɡɛ.nje\ masculin

  1. (Botanique) Graphie désuète de gainier : Arbre ornemental césalpiniacé, de la famille des Légumineuses, ainsi nommé parce que sa gousse ressemble à une gaine (gaîne). On lui donne aussi le nom d’arbre de Judée.
    • Gaînier du Canada (cercis canadensis). Sol léger. Feuillage vert, velu en dessous ; fleurs roses en faisceaux, en mai (Mêmes emplois.)
      Gaînier de Chine (cercis chinensis japonensis). Sol sec et pierreux. Feuillage vert ; fleur rose vif en faisceaux, en mai. (Mêmes emplois.)
      Gaînier à silique, arbre de Judée (cercis siliquastrea). Sol sec et pierreux. Feuillage vert brillant ; fleurs rouges en faisceau, en avril. (Mêmes emplois.)
      Gaînier à fleurs blanches (cercis flore albo). Sol sec et pierreux. Feuillage vert brillant ; fleurs blanches en faisceaux, en mai. (Mêmes emplois.)
      Gaînier à fleurs rose carné (cercis flore carneo). Mêmes sols. Feuillage vert brillant ; fleur rose carné en faisceau, en mai. (Mêmes emplois.)
      Gaînier à feuilles panachées (cercis foliis variegatis). Mêmes sols. Feuillage vert panaché de jaune et de blanc ; fleur rouge, en mai. (Mêmes emplois.) — (Vincent Alfred Gressent, Classiques du jardin : Parcs et jardins, Auguste Goin, Libraire, Paris, 1880, deuxième édition)

Variantes orthographiquesModifier

AnagrammesModifier

TraductionsModifier