Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien bas vieux-francique *waidanjan (« se nourrir, piller ») → voir waidier. Ce mot a donné aussi l’allemand Weide, « pâturage », et weiden, « paître ».

Verbe Modifier

gaaigner transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Pâturer, paître, faire paître.
  2. Cultiver, bléer, récolter.
  3. Faire profiter.
  4. Trafiquer, commercer.
  5. Gagner la guerre, piller.
    • Et les autres genz qui furent espandu parmi la ville gaaignierent assez, et fu si granz la gaainz fait que nus ne vos en savroit dire la fin, d'or et d'argent, et de vasselement, et de pierres preciouses, et des samiz et de dras de soie, et des robes vaires et grises et hermines, et toz les chiers avoirs qui onques furent trové in terre. — (Geoffroi de Villehardouin, La Conqueste de Constantinople)
  6. Gagner
    • Et Loth l’a sovant ancontré
      Et sovant l’a desbareté;
      Mainte foiee l’a veincu,
      Mainte foiee i a perdu,
      Que costume est de tel ovraigne
      Que tex i pert qui puis gaaigne.
      — (Wace, Arthur)

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier