Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De gaaingner, variante de gaaigner.

Nom commun Modifier

gaaing \Prononciation ?\ masculin

  1. Pâturages.
  2. Culture.
  3. Terre labourable, terre bléée, ferme.
    • Lor vingnes et lor boiz fist li roiz estreper
      et lor maisons ardoir et lor chasteaux gaster,
      de lor gaaing ne poent fors lor honte monstrer ;
      bien lor vient s'il lor poent par itant eschaper.
      — (Wace, Le Roman de Rou,)
  4. Produit de la terre: blé, foin, regain.
  5. Temps de la récolte.
  6. Gain, butin.
    • Li baronz de la terre, mez je nes voil nombrer,
      qui le fiz vers le pere firent deznaturer
      et le pere et le fiz firent entremeller,
      le pere pour le fiz voudrent deshonorer.
      dez gaaings qu'il i firent ne se pourent vanter,
      s' il vouloient lor pertes provoier et esmer,
      jamez en lor aé nel porront restorer,
      ne lor fiz ne lor filles nes porront estorer.
      — (Wace, Le Roman de Rou,)

VariantesModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

Nom commun Modifier

gaaing masculin

  1. Variante de gazanh.

RéférencesModifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français gaaing.

Nom commun Modifier

gaaing \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de gaing.