Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir gagner et temps

Locution verbale Modifier

gagner du temps \ɡa.ɲe dy tɑ̃\ (se conjugue → voir la conjugaison de gagner)

  1. (Familier) Faire quelque chose en moins de temps que par un autre moyen.
    • En prenant l’avion au lieu du train, tu gagnes du temps.
  2. Faire les choses plus rapidement que prévu.
  3. (Plus courant) Différer quelque chose le plus longtemps possible, parce qu’on y voit un avantage.
    • L’important en cette affaire est de gagner du temps.
    • Il fit mille chicanes pour gagner du temps.
  4. (Par extension) Faire perdre du temps à l’adversaire.
    • Mais, vont dire nos modernes Fabius, nos pourris diplomatiques, il fallait avant tout gagner du temps, faire tomber l’entrain populaire, et, « laisser cuire la révolution dans son jus ». — (Émile Morice, La Grèce, telle que l’ont faite les Philhellènes et les Protocoles, dans Révélations et pamphlets, 1834)
    • Les malandrins le prenaient pour un fou qui arrivait dans la localité sans avoir entendu parler de Bill, et ils désiraient gagner du temps jusqu’à ce que leur chef revînt et disposât de l’intrus. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 430 de l’éd. de 1921)

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier