gain de cause

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de gain et de cause.

Locution nominale Modifier

gain de cause \ɡɛ̃ də koz\ masculin

  1. (Droit) Avantage que l’on obtient dans un procès.
  2. (Par extension) Victoire dans un débat quelconque.
    • La Commission avait à trancher entre deux lobbys. Celui des industriels, qui plaident la fermeture des frontières, et celui des installateurs qui cherchent les produits les moins chers possible. Ces derniers ont eu gain de cause pour deux raisons. — (Philippe Escande, Solaire : l’Europe laisse entrer le soleil chinois, Le Monde. Mis en ligne le 3 septembre 2018)
    • Même s’il continue de prétendre qu’il aura gain de cause et que le verdict des électeurs sera renversé par ses manigances, Donald Trump a aussi laissé entendre qu’il ne ferme pas la porte à un retour en 2024, ce qui signifie qu’il sera vraisemblablement en campagne électorale permanente d’ic -là [sic] et qu’il gardera sa base électorale dans un état permanent de révolte contre les institutions démocratiques américaines. — (Pierre Martin, « La sombre comédie d’un président qui s’accroche désespérément au pouvoir », Le journal de Québec, 22 novembre 2020)

TraductionsModifier

PrononciationModifier