Voir aussi : gaînier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom) (XIIIe siècle) Dérivé de gaine avec le suffixe -ier.
(Botanique) (1587) De gaine.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
gainier gainiers
\ɡɛ.nje\

gainier \ɡɛ.nje\ masculin (pour une femme on dit : gainière)

  1. Celui, celle qui fabrique ou vend des gaines, des étuis.
    • Jehan de Praailli, tavernier
      Guillaume, le gainier
      Adan, le tainturier
      […]
      Jehan le Peintre, ymagier
      Jehan, le gainier
      Alixandre, le coustelier
      […] — (J.-A. Buchon, Livre de la taille de Paris, en l’an mil trois cent treize, in Chronique métrique de Godefroy de Paris, suivie de la Taille de Paris, en 1313, Verdière, Libraire, Paris, 1827)
    • La profession de gainier est très ancienne. Autrefois les gainiers fabriquaient comme aujourd’hui des écrins à bijoux et à pierres précieuses, des fourreaux et des carquois dits cofiniaux. Ils faisaient leurs écrins en cuir bouilli, et choisissaient de préférence les peaux de vache, bœuf, veau, cheval, âne. Les anciens statuts ne parlent pas de la teinture employée, mais ils nous apprennent que des ouvriers appelés « garnisseurs de gaines » disposaient des cercles et des garnitures de métal sur les écrins et les épées. — (Paul Jacquemart, directeur, Professions & métiers : Guide pratique pour le choix d’une carrière à l’usage des familles et de la jeunesse, Armand Colin et Cie, Éditeurs, Paris, 1891)

Variantes orthographiquesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
gainier gainiers
\ɡɛ.nje\

gainier \ɡɛ.nje\ masculin

  1. (Botanique) Arbre ornemental césalpiniacé, de la famille des Légumineuses, ainsi nommé parce que sa gousse ressemble à une gaine. On lui donne aussi le nom d’arbre de Judée.
    • 6- Le gainier (arqavân), la fleur de gainier. […] C’est ce rouge qui fonde similitudes et métaphores entre le beau visage et la fleur du gainier, le glaive taché de sang et la fleur du gainier ; les lèvres, les larmes, le vin sont aussi rapprochés de la fleur du gainier par leur couleur. — (Charles-Henri de Fouchécour, La Description de la nature dans la poésie lyrique persane du XIe siècle : Inventaire et analyse des thèmes, C. Klincksieck, 1969)

Variantes orthographiquesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier