FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Première occurrence dans la Revue des Deux Mondes du 1er novembre 1871 sous la forme aide-galibot. Dans le mot picard galibier déformation d'un hypothétique galaubier, polisson, le suffixe ot se serait substitué au suffixe ier (cf. FEW t. 17, p. 478b)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
galibot galibots
\ɡa.li.bo\

galibot \ɡa.li.bo\ masculin

  1. (Vieilli) (Industrie minière) Jeune manœuvre employé au service des voies dans les houillères.
    • Aux vieux des tâches faciles, aux jeunes des tâches secondaires qu'ils exécutent sous les yeux d'hommes faits, par exemple les aides-galibots, aides-hercheurs qui roulent les charbons dans les galeries… — (L. REYBAUD, Revue des Deux-Mondes, 1er nov. 1871, page 157)
    • Les enfants trop jeunes et trop faibles pour hercher sont employés, de douze à quatorze ans, comme galibots au fond, et gagnent 1 fr. 10 c. par journée, — (Revue scientifique, 21 août 1875, page 185.)
    • En haut et en bas de ce plan, qui desservait toutes les tailles, d'un accrochage à un autre, se trouvait un galibot, le freineur en haut, le receveur en bas. — (Émile Zola, Germinal, 1885)
    • Il pivota sur les talons et vint vers le galibot. Il le prit par le col de sa veste, l’obligea à se relever. — (André Besson, Le Village englouti, 1970)

TraductionsModifier