galvanique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de Galvani avec le suffixe -ique, de Luigi Galvani (1737-1798), médecin et physicien italien qui découvrit les phénomènes électriques qui portent son nom.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
galvanique galvaniques
\ɡal.va.nik\

galvanique \ɡal.va.nik\ masculin et féminin identiques

  1. (Physique) Qui a rapport au galvanisme.
    • Mon père s'occupait de l'éducation de mon frère et de la mienne, nous initiant à ce qu'il savait de sciences occultes, et à une foule de connaissances galvaniques, physiques, magnétiques, qui aujourd'hui sont du domaine public, mais qui à cette époque étaient des secrets, privilèges de quelques-uns seulement; …. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • On fait passer un courant galvanique dans la bobine inductrice, et on l’interrompt autant de fois que l’on veut à l’aide d’un interrupteur. — (Louis Caillon, Guide du malade à Vichy, Tunis, 1929, page 78-79.)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier