Voir aussi : Gascon

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin Vasco, Vasconis (qui a aussi donné Basque).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin gascon
\ɡas.kɔ̃\
gascons
\ɡas.kɔ̃\
Féminin gasconne
\ɡas.kɔn\
gasconnes
\ɡas.kɔn\

gascon \ɡas.kɔ̃\

  1. Relatif à la Gascogne, à ses habitants, à leur idiome.
    • À coté de lui, vous voyez l’abbé Raynal ; on peut le reconnaître à sa perruque et à son accent gascon : … — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, t. 2, 4, 1833)
    • Coffe était en grande faveur auprès de l’illustre député, faveur basée sur cette grande qualité : il n’est pas gascon. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
    • — Ah ! que je vous remercie, monsieur, de n’être pas gascon, lui dit le député de l’Aveyron. J’ai une indigestion de hâbleurs, de ces gens qui sont toujours sûrs du succès du lendemain, sauf à vous répondre une platitude quand, le lendemain, vous leur reprochez la défaite. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
  2. (Vieilli) (Familier) Fanfaron, hâbleur.
    • Humeur gasconne. - Air gascon.
    • Après tant de richesses dévolues à la verve un peu gasconne du militaire et du marin, envierons-nous le sort du simple berger ? — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
    • — En parlant d’elle, on dit toujours « la belle madame Donis ; » et vous verrez que l’épithète n’a rien de gascon. — (Hector Malot, Un mariage sous le Second Empire, 1873)

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
gascon gascons
\ɡas.kɔ̃\

gascon \ɡas.kɔ̃\ masculin (pour une femme, on dit : gasconne)

  1. (Vieilli) (Familier) Fanfaron, hâbleur.
    • Il se vante de telle et telle chose, mais c’est un gascon.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

gascon \ɡas.kɔ̃\ masculin au singulier uniquement

  1. (Linguistique) Dialecte occitan parlé en Gascogne.

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 3Modifier

gascon \ɡas.kɔ̃\ masculin

  1. Variante de porc gascon (race de porcs).
  2. (Viticulture) Cépage donnant des grappes de petits grains de raisins noirs. Cette espèce est inscrite au catalogue des variétés autorisées.
    • À Cour-Cheverny et aux environs, les cots, le gamay, le gascon, un peu de meunier et le gros noir constituent les cépages rouges [...]. — (Jules Guyot, Étude des vignobles de France, Éd. Imprimerie nationale, 1876)
  3. (Viticulture) Synonyme de mansang noir, de brumeau noir et de mondeuse noire selon les régions. Ces trois cépages sont toutes des espèces différentes entre elles et avec le gascon cité au dessus.

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

  • gascon sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

gascon \Prononciation ?\ masculin

  1. Gascon.

Nom commun Modifier

gascon \Prononciation ?\ masculin

  1. (Linguistique) Gascon.