Étymologie

modifier
Dérivé de l’ancien français gave (« jabot, gosier ») → voir jabot.

gaver \ɡa.ve\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se gaver)

  1. Forcer certaines volailles comme les oies ou les chapons à manger beaucoup, pour les engraisser.
    • Gaver des oies, des pigeons, des ortolans, …
  2. (Par analogie) Se nourrir avec excès.
    • Je suis boulimique, j'absorbe des tonnes de bonbons, je cuisine plein de gâteaux, des puddings, des fars bretons, des gâteaux de riz, plus c'est compact, plus je me gave. — (Isabelle Yhuel, Mère et fille : l'amour réconcilié, avec la collaboration d’Alain Guy, Éditions J'ai Lu, 1999 — (propos tenus par Marguerite, 42 ans))
    • La mère, Rita, sosie de Greta Garbo, se gavait de chips et de massepains, se saoulait de Marie Brizard et procrastinait dans son lit. Elle pleurnichait, ruminait sa mauvaise fortune et celle de son mari, […]. — (Emmanuel Genvrin, Rock Sakay, Éditions Gallimard, 2016, chapitre 1)
  3. (Sens figuré)
    • Il est gavé de compliments.
    • Il lisait de moins en moins. Yves lui avait dit : « Tu as bien raison, ne t’encombre plus la mémoire, il faut oublier tout ce dont nous avons eu la bêtise de la gaver… » — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 162)
  4. (Argot) Excéder, agacer, importuner.
    • Ce prof me gave !

Synonymes

modifier
Agacer (4) → voir casser les couilles

Dérivés

modifier

Traductions

modifier
Traductions à trier
modifier

Prononciation

modifier


Homophones

modifier

Paronymes

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier

Forme de verbe

modifier
Mutation Forme
Non muté kaver
Adoucissante gaver
Spirante cʼhaver

gaver \ˈɡɑː.vɛr\

  1. Forme mutée de kaver par adoucissement (k > g).

Anagrammes

modifier

Forme de nom commun

modifier
Commun Singulier Pluriel
Indéfini gave gaver
Défini gaven gaverne

gaver commun

  1. Pluriel indéfini de gave.