gazouillis

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) (1540) Dérivé de gazouiller, avec le suffixe -is[1][2]
(Nom commun 2) (XXIe siècle) Traduction littérale de l'anglais tweet, même sens. Référence nécessaire

Nom commun 1 Modifier

Invariable
gazouillis
\ɡa.zu.ji\
 
Une maison baptisée "Aux gazouillis" dans l'Ain en France.

gazouillis \ɡa.zu.ji\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Bruits d’oiseaux qui gazouillent.
    • Vint un matin de grande beauté où le cœur est en fête sans d’autres raisons que le parfum de l’air, le gazouillis des oiseaux, la clarté déjà blonde sur les prés, entre des forêts sombres. — (Jean-Côme Noguès, Le chevaucheur de Provence, 1996)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Invariable
gazouillis
\ɡa.zu.ji\

gazouillis \ɡa.zu.ji\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Petit message de 140 puis 280 caractères maximum diffusé publiquement sur Twitter.
    • Huitième Journée du livre politique — Lise Bissonnette pourfend gazouillis et placotages — (Le Devoir, 7 avril 2010)
    • Les gazouillis de Twitter sont-ils dignes des écrivains ? — (L’Express, 18 juillet 2012)
    • Le président du Conseil européen, Charles Michel, a "fermement" condamné dans un gazouillis le coup d'État perpétré. — (AFP, Coup d'État au Myanmar, radio-canada.ca, 31 janvier 2021)
    • Non seulement le profil du 45e président est unique dans l’histoire, mais il ne s’est jamais soucié de parler au nom de tous. Au contraire, ses 26 000 gazouillis ont exploité ou révélé toutes les fissures de la société américaine. — (Luc Laliberté, Rassembler les Américains, l’énorme défi de Biden, Le Journal de Québec, 5 février 2021)

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Jean Dubois, Henri Mitterand, Albert Dauzat, Dictionnaire étymologique & historique du français, Larousse, 2007.
  2. « gazouillis », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage