FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’espagnol jineta[1], apparenté à genet.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
genette genettes
\ʒə.nɛt\
 
Des genettes.

genette \ʒə.nɛt\ féminin

  1. Espèce de viverridé proche des civettes, surtout d’Afrique, et dont la peau s’emploie en fourrures.
    • La genette qui est un animal de l'Espagne, de l'Asie mineure, etc. et qui ne se trouve que dans l'Ancien continent, ne doit pas être indiquée par le nom de coati, qui est américain, comme on le trouve dans M. Klein. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Animaux communs aux deux continents », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 876.)
    • Il y en a [des femmes] de hautes avec des jambes de course et des têtes de genettes. — (Alexandre Arnoux, Suite variée, 1925)
  2. (Équitation) Sorte de mors dont la gourmette a la forme d’un anneau.
  3. Ordre militaire fondé par Charles-Martel.

NotesModifier

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

DérivésModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • genette sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Genetta sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier