Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Univerbation, contraction de gentille et de femme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
gentillefemme gentillesfemmes
\ʒɑ̃.tij.fam\

gentillefemme \ʒɑ̃.tij.fam\ féminin (pour un homme on dit : gentilhomme)

  1. (Désuet) Femme de la noblesse.
    • Enquis s’il a connu demoiselle Magdeleine de Sery, femme dudit Hélie de Refuge, mère dudit Jean, et aïeule paternelle dudit Guillaume, a dit en avoir eu bonne connaissance, être gentillefemme, ayant vécu noblement avec ledit défunt Hélie, son mari, sans avoir fait acte dérogeant à sa noblesse, qui soit venu à sa connaissance, et a toujours vu et entendu qu’elle était issue de la maison de la Motte Saint-Cloud, maison noble et ancienne, et telle réputée par le pays. — (Jean-Michel-Constant Leber, Collection de pièces relatives à l’histoire de France, 5e partie, chapitre III, 1826, page 273)
    • De mon côté, monsieur, répondis-je ; je suis gentillefemme comme vous êtes gentilhomme ; tenez toutes vos promesses, et je tiendrai toutes les miennes. — (Alexandre Dumas, La Dame de Monsoreau, Le Siècle, 1846, p. 43)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier