FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de gerbe avec le suffixe -ier.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
gerbier gerbiers
\ʒɛʁ.bje\

gerbier \ʒɛʁ.bje\ masculin

  1. Meule de gerbes.
    • Gerbiers à toit mobile. — Afin d'abriter plus complétement une certaine quantité de gerbes dont on forme une espèce de meule, et d'éviter les frais de couverture de cette meule, on a inventé des gerbiers dont on élève le toit à mesure que l'on entasse les épis au-dessous. Ces gerbiers consistent en une plate-forme autour de laquelle sont fixés des poteaux supportant une toiture légère qu'on exhausse par divers procédés assez simples, […]. — (Louis Bouchard-Huzard, Traité des constructions rurales et de leur disposition, 2e édition augmentée, 1re partie, Paris : chez Madame Veuve Bouchard-Huzard, 1869, page 317)
    • Derrière ces arbres il y avait encore une éteule, non seulement moissonnée mais débarrassée des gerbiers et dans laquelle étaient déjà ouverts quelques sillons tracés du matin même. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 18)
    • Au début tout s’est déroulé normalement, les charretées de gerbes qu’ils empilent et transportent une à une jusqu’à l’aire où va se dresser le gerbier. — (La dernière vendange, Marie Touraine, 2000, Fayard)
    • Dès que les gerbes rejoignirent le hameau, Gustave et Le Balkanais entreprirent de constituer les gerbiers de blé et d'avoine. C'était un art ! Leur habileté à les construire était reconnue au-delà de la commune […]. — (Daniel Crozes, Lendemains de Libération, éd. Rouergue, 2017)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier