BretonModifier

ÉtymologieModifier

(1732)[1] Du moyen breton gueuell[2], emprunté au latin gemellus[3].
À rapprocher du gallois gefell (« jumeau »).

Adjectif Modifier

Mutation Forme
Non muté gevell
Adoucissante cʼhevell

gevell \ˈɡeː.vɛl\

  1. Jumeau.
    • An ankounac'h zo breur gevell d'ar marv. — (Kroaz Breiz, n° 25, page 13.)
      L'oubli est le frère jumeau de la mort.
    • Breudeur gevell int. C'hoarezed gevell int. — (Nouvelles conversations en breton et en français, Saint-Brieuc, 1857, page 46.)
      Ils sont frères jumeaux. Elles sont sœurs jumelles.
    • Kerez gevell.
      Des cerises jumelles.
    • (Informatique) Restroù gevell. — (Office de la langue bretonne)
      Fichiers jumeaux.

DérivésModifier

Nom commun 1 Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté gevell gevelled
Adoucissante cʼhevell cʼhevelled
Durcissante kevell kevelled

gevell \ˈɡeː.vɛl\ masculin (pour une femme, on dit : gevellez)

  1. Jumeau.
    • rak kement e taole dezhañ e vab « Salaun » m'o pije touet e oant daou c'hevell, div graoñenn gouezhet a-ziwar an hevelp skourr.— (Jarl Priel, Va zammig buhez, Al Liamm, 1954, page 13-14.)
      car son fils « Salaun » tenait tellement de lui que vous auriez juré qu'ils étaient deux jumeaux, deux noix tombées de la même branche.
    • Cʼhoarvezout a ra gant al laboused pezh a cʼhoarvez gant al loened all : div hinienn eus ur seurt - pe is-seurt - ne cʼhellont ket bezañ peurheñvel, nemet gevelled ganet eus ur vi hepken e vent - ha cʼhoazh, chom a ra an dra-mañ, hervez, da vezañ prouet. — (Andrev Gelleg, Renkañ al laboused, in Al Liamm, niv. 170, Mae-Mezheven 1975, page 220)
      Il se produit avec les oiseaux ce qui se produit avec les autres animaux : deux individus d’une sorte - ou d’une sous-sorte - ne peuvent pas être identiques, sauf s’ils étaient des jumeaux nés d'un même œuf - et encore, cela reste à prouver.

Nom commun 2Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté gevell gevelloù
Adoucissante cʼhevell cʼhevelloù
Durcissante kevell kevelloù

gevell \ˈɡeː.vɛl\ masculin

  1. Mâchoires d'un étau, pièces jumelles d'outillage.

Forme de nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté kavell kavelloù kevell
Adoucissante gavell gavelloù gevell
Spirante cʼhavell cʼhavelloù cʼhevell

gevell \ˈɡeː.vɛl\ masculin

  1. Forme mutée de kevell par adoucissement.

RéférencesModifier

  1. Martial Ménard, Devri : Le dictionnaire diachronique du breton, 2018 → consulter cet ouvrage
  2. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499 : Gueuell, traduit par iumell ou gemel
  3. Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pages, page 132lire sur wikisouce