girafologue

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Début du XXe siècle) Dérivé de girafe avec le suffixe -logue.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
girafologue girafologues
\ʒi.ʁa.fɔ.lɔɡ\
 
Illustration faite par un girafologue

girafologue \ʒi.ʁa.fɔ.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Celui qui s’intéresse aux girafes.
    • Je n’insisterai pas sur l’insulte faite à un animal de mœurs chastes, au dire des plus qualifiés girafologues, dès lors qu’on le contraindra à une position manifestement décriée. — (Les Annales coloniales : organe de la France coloniale moderne , 10 septembre 1928)
    • Fabricants de bijoux, de chapeaux et autres girafologues ont envahi dimanche les pavés gustanais, profitant du début de la saison estivale. « Je créé uniquement des girafes, à base de matières plastiques, tout en les affublant d’accessoires pour la plupart faits de bois de genêt que je cueille dans la forêt » — (www.letelegramme.fr, Un girafologue au marché de l’art, 05 juillet 2000)
    • Aujourd'hui, l’invité du bestiaire est un « girafologue » — (www.franceinter.fr, La girafe, 9 novembre 2013)
    • […] la découverte d’une annotation manuscrite sur la légende d’une planche précisant l’échelle de la silhouette de girafe figurée, m’a appris qu’au moins un autre girafologue m’avait précédé. — (Jean-Louis Hartenberger, Grandeurs et décadences de la girafe, 2014)
    • Ce documentaire sort de l’ombre la chercheuse canadienne Anne Innis Dagg, la première « girafologue » au monde. — (www.ledevoir.com, Notre choix ce soir, 14 mars 2019)

TraductionsModifier

PrononciationModifier