FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin gyrare (« tourner en rond, se tourner »).

Verbe Modifier

girer \ʒi.ʁe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) Pivoter, opérer un mouvement de rotation.
    • Un tourbillon se formait à l’orée du village. Des brindilles, des herbes folles se mirent à girer, sommet d’un cône incertain. — (Boris Vian, L’arrache-coeur, La Pléiade, 2010, œuvres romanesques complètes T2, p. 564)
    • Je vois l’ombre des arbres girer lentement, s’allonger sur la terre. — (J. M. G. Le Clézio, Le Chercheur d’or, Gallimard, 1985)
    • Des moucherons, des phalènes, tout un peuple de bestioles nocturnes giraient autour de cette plante bizarre, à la tête lumineuse, qui sifflait une chanson triste. — (Pierre Véry, Clavier universel, 1933, chapitre 10)

VariantesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin gyrare.

Verbe Modifier

girer \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Tourner, faire tourner.

VariantesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français girer.

Verbe Modifier

girer \Prononciation ?\

  1. Tourner.

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier