Ouvrir le menu principal

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté [1] à s-calpo, les équivalents grecs étant γλάφω, glaphô et γλαφυρός, glaphyros.
Ou plutôt [2] de l’indo-européen commun *ghlādh- (« lisse, luisant ») qui donne glad en anglais, glat en vieux haut allemand, gladky en slave → voir hladký en tchèque.

Adjectif Modifier

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif glaber glabra glabrum glabri glabrae glabra
Vocatif glaber glabra glabrum glabri glabrae glabra
Accusatif glabrum glabram glabrum glabros glabras glabra
Génitif glabri glabrae glabri glabrorum glabrarum glabrorum
Datif glabro glabrae glabro glabris glabris glabris
Ablatif glabro glabra glabro glabris glabris glabris

glaber \Prononciation ?\ (comparatif : glabrior)

  1. Glabre, sans poil.
    • oves glabrae quam haec est manus, Plaute. Trin. 2, 4, 140
    • si quem glabrum facere velis, Varron. R. R. 1, 2, 26

SynonymesModifier

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif glaber glabrī
Vocatif glaber glabrī
Accusatif glabrum glabrōs
Génitif glabrī glabrōrum
Datif glabrō glabrīs
Ablatif glabrō glabrīs

glaber \Prononciation ?\ masculin

  1. Jeune homme imberbe ou épilé, esclave servant les désirs de ses maitres.
    • Alius vini minister in muliebrem modum ornatus cum aetate luctatur: non potest effugere pueritiam, retrahitur, iamque militari habitu glaber retritis pilis aut penitus evulsis tota nocte pervigilat, quam inter ebrietatem domini ac libidinem dividit et in cubiculo vir, in convivio puer est. — (Sénèque, Epistulae morales ad Lucilium, Livre V)
      Vient ensuite l’échanson, en parure de femme, qui s’évertue à démentir son âge : il ne peut échapper à l’enfance, l’art l’y repousse toujours, et déjà de taille militaire, il a le corps lisse, rasé ou complètement épilé : il consacre sa nuit entière à servir tour à tour l’ivrognerie et la lubricité du chef de la maison : il est son Jupiter au lit, et à table son Ganymède. — (traduction)

RéférencesModifier