FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1121-34) De l’ancien français glavie, gladie (Xe siècle), d’une forme reconstruite *gladibu, croisement du gaulois *cladebo[1], comparable au gallois cleddyf et au vieil irlandais claideb, et du latin gladius (« épée »), lui-même d’origine celtibère. La forme non croisée, gladius, a donné régulièrement glai en ancien français et glauja en occitan au sens de « glaïeul ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
glaive glaives
\glɛv\
 
Reproduction moderne d'un glaive.

glaive \ɡlɛv\ masculin

  1. (Armement) Épée tranchante et courte que les Romains utilisaient.
    • Il lui plongea son glaive dans le sein.
    • Tirer le glaive.
  2. (Figuré) Symbole du combat contre ce qui nuit à la société.
    • […] je feins de m'intéresser à une sorte de chromo hideux qui représente une Thémis de contrebande, le glaive à la main. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 238)
    • (Biblique) Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive [Matthieu 10:34].

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   glaive figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : arme.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • glaive sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. Eugeen Roegiest, Vers les sources des langues romanes : Un itinéraire linguistique à travers la Romania, Leuven, Acco, 2006, p. 83.

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

glaive \Prononciation ?\ masculin

  1. (Armement) Glaive (épée).

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier