BretonModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux breton gulip.
Du moyen breton glueb[1].
Mentionné dans le grand dictionnaire français-breton de François Vallée (1931, pages 368a et 463a) : gleb, glep (T gloep, V glub).
À comparer avec les adjectifs gwlyb (masculin), gwleb (féminin) en gallois, glyp en cornique, fliuch en gaélique irlandais (sens identique).

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif gleb
Comparatif glepocʼh
Superlatif glepañ
Exclamatif glepat
Mutation Forme
Non muté gleb
Adoucissante cʼhleb

gleb \ˈɡleːp\

  1. Mouillé.
    • An traou a zo gleb c’hoaz. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 180)
      Les choses (les plantes, etc.) sont encore mouillées.
  2. Humide (temps).

Variantes orthographiquesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499