glorieûz

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Du latin gloriosus (« glorieux »), de gloria (« gloire »).
Le terme est notamment attesté à Joué-sur-Erdre, Trans-sur-Erdre et Moisdon-la-Rivière[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin glorieûz
\glɔrjø\
Féminin glorieûze
\glɔrjøz\
glorieûzes
\glɔrjøz\

glorieûz \glɔrjø\ masculin (graphie ABCD)

  1. Coquet, fier, orgueilleux, prétentieux, vaniteux.
  2. Glorieux.
  3. (Par extension) Arrogant, hautain.

Nom commun Modifier

Invariable
glorieûz
\glɔrjø\

glorieûz \glɔrjø\ (graphie ABCD)

  1. Surnom donné aux habitants de Campbon.
  2. Surnom donné aux habitants de Chapelle-Chaussée.
  3. Surnom donné aux habitants de Chasné-sur-Illet.
  4. Surnom donné aux habitants de Corseul.
  5. Surnom donné aux habitants de Gennes-sur-Seiches.
  6. Surnom donné aux habitants de Grand-Fougeray.
  7. Surnom donné aux habitants de Javené.
  8. Surnom donné aux habitants de Laignelet.
  9. Surnom donné aux habitants de Montreuil-sur-Ille.
  10. Surnom donné aux habitants de Muzillac.
  11. Surnom donné aux habitants de Noyal-Muzillac.
  12. Surnom donné aux habitants de Parcé, les Parcéens.
  13. Surnom donné aux habitants de Peillac.
  14. Surnom donné aux habitants de Piré-sur-Seiche.
  15. Surnom donné aux habitants de Plouër-sur-Rance.
  16. Surnom donné aux habitants de Rheu.
  17. Surnom donné aux habitants de Roc-Saint-André.
  18. Surnom donné aux habitants de Sainte-Anne-sur-Vilaine.
  19. Surnom donné aux habitants de Saint-Grégoire.
  20. Surnom donné aux habitants de Saint-Méloir-des-Ondes.
  21. Surnom donné aux habitants de Treffieux.

RéférencesModifier

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages ISBN 978-2906064645, page 292
  1. B. de Cornulier, Les Trois Glorieuses de la Mée : Étymologie de lieux-dits au nord de Nantes, Laboratoire de linguistique de Nantes, 2015, page 1