gosser des poils de grenouille

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir gosser, poil et grenouille. Expression popularisée par Jacques Parizeau, ancien ministre des Finances (1976-1984) et premier ministre (1994-1996) du Québec. Gosser s’entend ici au sens de « tailler un bout de bois pour lui donner une forme quelconque ou pour passer le temps ».

Locution verbale Modifier

gosser des poils de grenouille \ɡɔ.se de pwal də ɡʁə.nuj\

  1. (Québec) (Par plaisanterie) Couper les cheveux en quatre, pinailler.

SynonymesModifier

→ voir pinailler

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « gosser des poils de grenouille [Prononciation ?] »
  • France (Vosges) : écouter « gosser des poils de grenouille [Prononciation ?] »
  • Canada (Shawinigan) : écouter « gosser des poils de grenouille [Prononciation ?] »