grand’garde

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de grand et de garde.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
grand’garde grand’gardes
\gʁɑ̃.gaʁd\

grand’garde \ɡʁɑ̃.ɡaʁd\ féminin

  1. (Histoire, Militaire) Corps de cavalerie placé à la tête d’un camp pour empêcher que l’armée ne soit surprise.
    • Notre compagnie, la première du bataillon, était de grand’garde, le 3, lorsqu’elle reçut le baptême du feu. — (Edmond About, Le roman d’un brave homme, chapitre XV: Le siège de Belfort)
  2. (Histoire, Militaire) Corps de garde principal d’une place forte ou d’un camp.
  3. (Par extension) Soldat d’un de ces corps.
    • De Lisiane à Besançon, à marcher dans le rang, piétinements à travers la boue, […], grand’gardes suppliciées de froid; à faire le troupier sans apercevoir jamais l’ennemi, il avait perdu ses illusions dernières. — (Paul et Victor Margueritte; Les tronçons du glaive, 1900)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier