grandeur nature

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de grandeur et de nature.

Locution adjectivale Modifier

Invariable
grandeur nature
\ɡʁɑ̃.dœʁ na.tyʁ\

grandeur nature \ɡʁɑ̃.dœʁ na.tyʁ\ invariable

  1. (Arts) Sans coefficient de réduction ; à la taille de l’original.
    • Et je vais te peindre couchée, grandeur nature. Et quand ça y sera — et ça y sera, je t’en fous mon billet — tu verras quelque chose, Tsoin-Tsoin. Les plus calés — tiens, même Carlaine — en baveront des ronds de chapeau. — (Pierre Duniton, Les loisirs du gabelou, Éditions Victor Attinger, 1930, p. 67)
    • Selon les statuts de cette société savante, ses futurs membres s'engageaient à offrir, pour leur intronisation, leur portrait grandeur nature. Bach fit donc peindre son portrait par Elias Gottlob Haussmann, le peintre officiel de Leipzig. — (Philippe Charru & ‎Christoph Theobald, L'esprit créateur dans la pensée musicale de Jean-Sébastien Bach, Éditions Mardaga, 2002, p. 269)
    • Grandeur nature, l’œuvre représente une femme accroupie, en uniforme anti-émeute, en train de soulager un besoin très pressant. Réalisme oblige, un mécanisme laisse s’échapper sur le sol un liquide de l’entrejambe de la femme. — (« Les policiers allemands ne pissent jamais », sur www.slate.fr, 11 janvier 2011)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Locution nominale Modifier

grandeur nature \ɡʁɑ̃.dœʁ na.tyʁ\

  1. (Jeux) Abréviation de jeu de rôle grandeur nature.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier