Étymologie

modifier
(Nom commun 1) (Date à préciser) Du latin graphiarius (« d’écriture, de style, de poinçon ») ou dérivé de greffe, avec le suffixe -ier.
(Nom commun 2) (Date à préciser) Sans doute par jeu de mot avec griffes → voir chat-fourré.

Nom commun 1

modifier
Singulier Pluriel
greffier greffiers
\ɡʁɛ.fje\
ou \ɡʁe.fje\

greffier \ɡʁɛ.fje\ ou \ɡʁe.fje\ masculin (pour une femme, on dit : greffière)

  1. (Droit) Officier public préposé au greffe.
    • Le greffier d’une juridiction qui rend une décision impliquant l’obligation pour une personne de s’immatriculer doit notifier cette décision au greffier du tribunal de commerce dans le ressort duquel l’intéressé a son siège ou son établissement principal. — (Article L123-3, Code de commerce français)
    • Le greffier est la personne responsable des services administratifs d'un tribunal. À ce titre, il remplit principalement des fonctions administratives qui vont de la préparation des audiences à la planification des agendas de la cour, la transcription des témoignages et la formation des jurés. — (André Émond et Lucie Lauzière, Introduction à l'étude du droit, éditions Wilson & Lafleur, Montréal, 2005, page 198)
  2. (Sens figuré) Celui qui prend note et tient le registre de ses notes.
    • L’Académie […] était partagée intellectuellement, comme elle l’a toujours été, entre la pensée de n’être que le greffier de l’usage, qui est sa pensée maîtresse, et un certain désir sourd d’en être un peu le guide, ce qui est, à mon avis, parfaitement légitime. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)

Traductions

modifier

Nom commun 2

modifier
Singulier Pluriel
greffier greffiers
\ɡʁɛ.fje\
ou \ɡʁe.fje\

greffier \ɡʁɛ.fje\ ou \ɡʁe.fje\

  1. (Populaire) Chat.
    • Dans le quartier même le mois le plus doux
      Tu ne risques pas d’entendre miaou
      Des greffiers mignons y en a plus bezef
      Ils sont tous devenus terrine du chef.
      — (Pierre Perret, Le Tord-Boyaux, 1963)
    • Et là, c’est juste la grimace
      D’un matou sénile et pelé
      Mais ses yeux sont tellement zarbis
      Et son agonie si tranquille
      Que même les greffiers, par ici,
      Donnent l’impression d’être en exil.
      — (Hubert-Félix Thiéfaine, Villes natales et frenchitude, 1990)
  2. Sexe de la femme, minou, chatte, etc.
    • Elle avait pas tellement le choix, faut dire, question homme pour se faire encore régaler à son âge avec sa patte folle. Depuis qu'Albert faisait la fête à son greffier, elle s'efforçait de réparer l'outrage des ans sur sa frime...[...] toute la panoplie séductrice. — (Alphonse Boudard, Les combattants du petit bonheur, La Table Ronde, 1977, réédition Le Livre de Poche, 1990, page 83.)
  3. Poisson-chat commun (poisson).

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • greffier sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier