FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De griffe, avec le suffixe verbal des verbes du premier groupe, -er.

Verbe Modifier

griffer \ɡʁi.fe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Égratigner d’un coup de griffe.
    • (Par analogie) Huguenin fit pénétrer son cheval au sein d'une épinaie. Le passage emprunté constituait une sorte d'étroit couloir dont on ne pouvait s'écarter sans se faire douloureusement griffer. — (Jean d'Aillon, L’Évasion de Richard Cœur de Lion: et autres aventures, Éditions Flammarion, 2015, chap. 7)
    • Le chat a griffé cet enfant.
    • Ces enfants se sont griffés.
    • Tenant Kovu pour responsable de la mort de Nuka, Zira le griffa à l’œil gauche.
  2. (Eaux et forêts) Marquer avec une griffe.
    • On a griffé tant de baliveaux pour la coupe de bois.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

Forme d’adjectif Modifier

griffer \Prononciation ?\ (Moins courant)

  1. Le comparatif, forme indéclinée, de grif.

PrononciationModifier