grippe aviaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de grippe et de aviaire.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
grippe aviaire grippes aviaires
\ɡʁi.p‿a.vjɛʁ\

grippe aviaire \ɡʁi.p‿a.vjɛʁ\ féminin

  1. (Médecine) (Médecine vétérinaire) (Nosologie) Toute forme de grippe due à un virus de la grippe (virus influenza) de type A (et de 16 sous-types connus tel le H5N1) adapté aux oiseaux sauvages et domestiques mais qui peut aussi atteindre d’autres animaux et parfois les humains.
    • Le gouvernement français a saisi une nouvelle fois l’Agence de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) sur la grippe aviaire, après la découverte de plusieurs cas, ce week-end, chez des oiseaux en Roumanie et en Turquie. — (Le Monde, 14 octobre 2005)
    • La grippe aviaire. L’influenza. Tous les oiseaux domestiques et sauvages (dont les oies et les canards migrateurs) sont probablement sensibles au virus H5N1 […]. Dans certaines circonstances, les virus d’origine aviaire peuvent infecter les mammifères (porc, cheval, …), voire l’homme […] — (Cirad, La grippe aviaire - L’influenza., 49 p., 2006, Cirad, OIE, FAO, CTA, Dgcid, Agropolis, Itavi, Ceva. Les savoirs partagés)
    • Par ailleurs la folie de la grippe aviaire avait fait se développer des stratégies vaccinales totalement inadéquates pour le virus circulant, qui était un virus de grippe humain relativement banal. — (Didier Raoult, Épidémies. Vrais dangers et fausses alertes, Michel Lafon, avril 2020, page 78)
    • Suspectant un foyer de grippe aviaire dans un élevage de canards, la préfecture des Landes a mis en place un périmètre de contrôle temporaire autour de cette exploitation qui est en cours de dépeuplement à titre préventif. — (« Virus : Suspicion de grippe aviaire dans un élevage de canards », le 7 décembre 2020, sur le site de La France agricole (www.lafranceagricole.fr))

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier