FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1796) Mot wallon[1] équivalent de grégeois. La forme brisou est faite sur briser et terrou sur terre ; pour Littré[2] c’est un dérivé de gris avec le suffixe -ou : l'arrivée du grisou donnant une teinte grisâtre aux lumières et la dérivation depuis feu grégeois est un peu trop savante[2].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
grisou grisous
\ɡʁi.zu\

grisou \ɡʁi.zu\ masculin

  1. (Industrie minière) Gaz inflammable qui se dégage de certaines espèces de houilles, et qui s’allume quelquefois avec explosion par le contact de matières enflammées.
    • Coup de grisou.
    • Deux semaines après son arrivée à Varses, Alexis avait été témoin d’un de ces accidents et en avait failli être victime ; une explosion de grisou. Le grisou est un gaz qui se forme naturellement dans les houillères et qui éclate aussitôt qu’il est en contact avec une flamme. Rien n’est plus terrible que cette explosion qui brûle et renverse tout sur son passage ; on ne peut lui comparer que l’explosion d’une poudrière pleine de poudre ; aussitôt que la flamme d’une lampe ou d’une allumette est en contact avec le gaz, l’inflammation éclate instantanément dans toutes les galeries, elle détruit tout dans la mine, même dans les puits d’extraction ou d’aérage dont elle enlève les toitures ; la température est quelquefois portée si haut que le charbon dans la mine se transforme en coke. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • Sans doute, Zacharie, mal éclairé, furieux de cette lueur vacillante qui retardait sa besogne, commit l’imprudence d’ouvrir sa lampe. On avait pourtant donné des ordres sévères, car des fuites de grisou s’étaient déclarées, le gaz séjournait en masse énorme, dans ces couloirs étroits, privés d’aérage. Brusquement, un coup de foudre éclata, une trombe de feu sortit du boyau, comme de la gueule d’un canon chargé à mitraille. Tout flambait, l’air s'enflammait ainsi que de la poudre. — (Zola, Germinal, 1885)
  2. (Par extension) Explosion.
    • Le bombardement se ralentit, s'arrête, dans un nuage de fumée retentissante encore des fracas, dans un grisou palpitant et brûlant. — (Barbusse, Feu, 1916)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • grisou sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

grisou \Prononciation ?\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Industrie minière) Variante orthographique de grisù

Voir aussiModifier

  • grisou sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)