Étymologie

modifier
Mot dérivé de grivois, avec le suffixe -erie.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
grivoiserie grivoiseries
\ɡʁi.vwa.zʁi\

grivoiserie \ɡʁi.vwa.zʁi\ féminin

  1. Caractère de ce qui est grivois.
    • Il se plaît trop à la grivoiserie.
  2. (En particulier) Paroles grivoises.
    • En passant, écoutez les chants qui montent quelquefois des ateliers où les sardinières s’appliquent à la tâche. De vieux cantiques alternent avec les grivoiseries de café-concert. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Dans cette foule de jeunes gens, hommes et femmes, partout le sérieux, la décence ; pas le moindre soupçon de rigolade bête ou vulgaire, de gaudriole, de grivoiserie, ni même de flirt. On respire partout une sorte de ferveur joyeuse. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
    • Il ne faut pas sous-estimer le verbe : derrière une simple grivoiserie se cachent parfois des actes plus graves. — (Sandra Muller, La journaliste Sandra Muller revient sur le phénomène #balancetonporc qu’elle a lancé, Le Monde. Mis en ligne le 30 décembre 2017)

Synonymes

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier