grossoyer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de grosse avec le suffixe -oyer.

Verbe Modifier

grossoyer \ɡʁo.swa.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Expédier un acte, en faire la grosse.
    • […] dans tout le volume, pas une page de grand écrivain, pas même un détail apportant la réelle émotion d'une chose vue ou soufferte, tout de la bonne littérature grossoyée d'après des racontars. — (Edmond de Goncourt, Journal, 4 juillet 1892.)
    • On appelle obligation en forme authentique, celle qui est passée pardevant Notaire, qui est grossoyée en parchemin & scellée, ….(Anonyme, L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur. - Rouen, 1787)
    • Un des chapelains qui servaient de commis au chapitre, grossoya immédiatement cet ordre dans un gros volume qui contenait les procès-verbaux des chevaliers du Temple, …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Joseph Creuzier grossoyait.(Rémy Lambert, Un Mort sous les Ajoncs, 1944)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier